Rencontres

Christian Jamet

Antigna ou la passion des humbles (Corsaire)


Vendredi 8 décembre 2017 à la Librairie Nouvelle :


Christian Jamet
Présenté par ses amis comme un homme de cœur, sensible et généreux, Alexandre Antigna (1817-1878), natif d’Orléans, est avant tout le peintre des humbles, celui qui a haussé sur la scène picturale du XIXe siècle « les drames de la vie des pauvres », ainsi qu’en témoignent ses compositions les plus célèbres : L’Éclair, La Halte forcée ou L’Incendie, tableau qui a valu à l’artiste une médaille de première classe au Salon de 1850-1851.

Un des aspects majeurs de l’œuvre d’Antigna est en effet de refléter la souffrance du petit peuple, victime des transformations engendrées par la révolution industrielle. Très vite classé parmi les « réalistes » et comparé à Courbet, il se distingue malgré tout du maître d’Ornans par la poésie dont il imprègne ses sujets, s’attachant tout particulièrement à exalter le rôle de la femme et à célébrer, avec beaucoup de tendresse, la figure de l’enfant. À partir de 1860, plus serein et enclin à éclaircir sa palette, Antigna s’illustre notamment dans de nombreuses scènes bretonnes.

Quoique sa renommée ait été partiellement éclipsée par l’impressionnisme naissant, l’auteur de L’Incendie n’en demeure pas moins un des peintres les plus talentueux de son temps. Réparties dans un nombre important de musées et de collections particulières, ses œuvres révèlent un artiste original et touchant, insuffisamment connu du grand public.


L’auteur

Christian Jamet, docteur en littérature comparée, s’est orienté vers l’écriture et l’histoire de l’art, parallèlement à son enseignement. Il est l’auteur d’une Introduction à la peinture destinée aux étudiants et parue aux éditions Ellipses en 2003. Il a écrit antérieurement sur Eugène Delacroix (Images de l’Orient, Herscher, 1995) et sur Botticelli (Le sacré et le profane, Herscher, 1996). Il s’est aussi penché sur le thème pictural de l’adoration des Mages dans Célébration de l’offrande (2001), livre coécrit avec Michel Tournier aux éditions Albin Michel. Il a plus récemment publié un ouvrage consacré à André Robillard, créateur d’art brut, (Corsaire Éditions) ainsi qu’une étude portant sur les années orléanaises de Paul Gauguin (La Simarre/Christian Pirot), monographie qui lui a valu un Laurier vert lors de la Forêt des livres 2013. Un second ouvrage sur Paul Gauguin est en préparation : Les Chemins de la spiritualité, aux éditions Cohen & Cohen.      

Plus loin



Mon livre 2016 | Librairie volante | Ateliers | Un mois avec… | Rencontres



Abonnez-vous à notre Bulletin hebdomadaire.
Chaque lundi, vous serez les mieux informés des manifestations culturelles en cours ou évènements à venir.
Suivre
Facebook
Instagram
Twitter
Citation
RT @GONDULFIEN: #orléansaimeseslibraires soutient sans faille à mes confrères courage. Je reste fidèle à @LNOrleans pour TOUS mes achats