Rentrée littéraire

Autoportrait en chevreuil

Victor Pouchet (Finitude)



Ce qu’en dit Véronique:
Avril rencontre Elias, ils entament une relation. Il lui plaît et l’intrigue aussi: il y a comme un secret, quelque chose de son enfance, quelque chose de fort, dont il ne souhaite pas parler, dont il ne peut pas parler. Il y a son père, il y a le grand accident.
 
Autoportrait en chevreuil est le deuxième roman de l’auteur, qui a également écrit deux textes pour la jeunesse dont un à paraitre très prochainement. C’est un roman étonnant, presque hypnotique. De courts chapitres se succèdent pour créer un rythme particulier et nous dévoiler peu à peu Elias et ses mystères. Les envolées délirantes de certains personnages sont particulièrement bien rendues par une écriture très rythmée presque poétique
 
 
« C’était beaucoup d’entendre les cris étouffés et intenses d’oiseaux qui semblaient se répondre les uns les autres et de voir la forme des arbres se confondre peu à peu dans le jour finissant, c’était beaucoup de savoir que le chevreuil traverserait de nouveaux branchages et que de tous ses muscles tendus il sauterait au-dessus d’autres ruisseaux, c’était beaucoup de savoir qu’il était hors de ma vue peut-être pour toujours mais qu’il continuerait à courir encore quelque temps.»

Sortie prévue le 20 août 2020
Réserver/commander


Pratiques | Le Livre de la semaine | Des poches pour l’été | Rentrée littéraire | Lectures des confins | Littératures | Arts | Essais | Catalogue de Noël



Bienvenue sur le site web de la Librairie Nouvelle d’Orléans, plus ancienne librairie d’Europe.
Fondée au XVIe siècle, elle offre...
Abonnez-vous à notre Bulletin hebdomadaire.
Chaque lundi, vous serez les mieux informés des manifestations culturelles en cours ou évènements à venir.
Suivre
Facebook
Instagram
Twitter
Citation