Rentrée littéraire

Fabuler la fin du monde

Paul Engélibert (La Découverte)


Le choix de Guillaume:


La fabulation est un exercice qui permet à notre imagination, commune ou personnelle, de s’ancrer dans la réalité. Fabuler l’apocalypse signifie donc d’imaginer une fin du monde (définition même d’une apocalypse) suivant un fait bien réel.
Ainsi, des évènements comme le krach Boursier de 1929, la révolution russe ou française ou bien encore la catastrophe de Tchernobyl, s’expriment dans diverses œuvres : livres, films, peintures, musiques…
Plus que des œuvres fictionnelles, ces dernières  sont autant de messages d’alertes pour les générations futures et de constats sur une ou plusieurs époques historiques de notre ère. C’est aussi offrir de l’espoir et lutter contre ces mêmes constats, afin de ne plus répéter nos erreurs.
Avec comme point d’orgue le traitement des utopies , l’auteur nous offre dans cet essai, une étude fournie sur ces productions qui continuent encore à retranscrire les faits de notre époque.
 
Commander/ réserver


Cuisine | Le Livre de la semaine | Des poches pour l’été | Rentrée littéraire



Bienvenue sur le site web de la Librairie Nouvelle d’Orléans, plus ancienne librairie d’Europe.
Fondée au XVIe siècle, elle offre...
Abonnez-vous à notre Bulletin hebdomadaire.
Chaque lundi, vous serez les mieux informés des manifestations culturelles en cours ou évènements à venir.
Suivre
Facebook
Instagram
Twitter
Citation