Rentrée littéraire

Journal d’un amour perdu

Éric-Emmanuel Schmitt (Albin Michel)


Le choix de Marie V.


Éric-Emmanuel Schmitt revient sur un deuil, celui de sa mère. Sous forme de journal, nous le suivons d’étape en étape, de jour en jour, et l’accompagnons dans ses réflexions. Comment supporter la perte d’un être tant aimé ? Comment accepter de revivre des instants habituellement partagés désormais seul ? Ou comment apprendre à continuer à vivre autrement, tout simplement ? L’auteur s’interroge sur lui-même et sur les autres. Tout retranscrire devient alors comme une thérapie.
Les messages qu’ils livrent nous touchent de par leur universalité et leur justesse. On le découvre, lui, mais l’humain aussi en général. Ce sujet, qui apparait comme trop personnel pour que l’on ose y poser les yeux de prime abord, parvient finalement à nous toucher tant il est traité avec sincérité et amour. On laisse couler une larme et on poursuit la lecture. E-.E. Schmitt nous offre encore une fois un beau cadeau. C’est sans fard ou tromperie qu’il se dévoile et toujours en philosophe averti qu’il nous ouvre les portes de son cœur.

Éric-Emmanuel Schmitt est né en 1960 à Sainte-Foy-lès-Lyon. Dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste mais aussi acteur, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont son Cycle de l’invisible, traduits et joués à travers le monde. Il est membre de l’Académie Goncourt depuis janvier 2016.

Commander/ réserver


Cuisine | Le Livre de la semaine | Des poches pour l’été | Rentrée littéraire



Bienvenue sur le site web de la Librairie Nouvelle d’Orléans, plus ancienne librairie d’Europe.
Fondée au XVIe siècle, elle offre...
Abonnez-vous à notre Bulletin hebdomadaire.
Chaque lundi, vous serez les mieux informés des manifestations culturelles en cours ou évènements à venir.
Suivre
Facebook
Instagram
Twitter
Citation