Lectures des confins

Une femme fuyant l’annonce

David Grossman (Seuil)


Par Sonia


Ora craint que son fils parti en mission pour 28 jours dans une ville palestinienne ne revienne pas. Il était sur le point de terminer son service militaire et ils devaient partir ensemble randonner en Galilée… Alors pour ne pas recevoir les messagers qui lui annonceraient la mort de l’enfant tant aimé elle préfère fuir : si les messagers n’ont pas de destinataire à leur message, il n’existe pas…
Elle part donc avec Avram, son amour de jeunesse et va lui raconter son fils, sa famille. Ainsi que nous aller nous attacher à elle et à son histoire tout en découvrant l’histoire de son pays vécue de l’intérieur.
L’écriture est sensible et magnifique, la nature décrite de façon admirable, le tout est profondément touchant et bouleversant, empreint d’une grande tendresse. On est d’autant plus touchés quand on sait que David Grossman avait commencé ce roman alors que son fils était parti combattre au Liban et qu’il a été tué au dernier jour de la guerre.


Cuisine | Le Livre de la semaine | Des poches pour l’été | Rentrée littéraire | Lectures des confins



Bienvenue sur le site web de la Librairie Nouvelle d’Orléans, plus ancienne librairie d’Europe.
Fondée au XVIe siècle, elle offre...
Abonnez-vous à notre Bulletin hebdomadaire.
Chaque lundi, vous serez les mieux informés des manifestations culturelles en cours ou évènements à venir.
Suivre
Facebook
Instagram
Twitter
Citation